Bao chuan tao … le chemin du léopard





Comme le tigre, c’est un animal de style plutôt externe, c’est à dire qu’il renforce la structure externe du corps et son utilisation.

Il va dans le sens du tigre, au niveau du développement des muscles, tendons et du système cardio-vasculaire, (les muscles sont la pompe du cœur). Si les muscles fonctionnent bien, le cœur n’a pas à servir de pompe, il se repose ! C’est la force explosive, rapidité, souplesse et vélocité qui sont sollicités ici (La symbolique chinoise l’associe souvent au cœur et à l’été).

Sans masse réelle, le léopard (ou panthère tachetée), ne peut écraser sa proie comme le tigre. Sa vitesse et sa rapidité sont ses atouts majeurs : « Pourquoi bloquer quand je peux frapper ? »

2016-04-27_11h15_59

Pour cela, les postures sont bien moins enracinées, plus hautes, plus légères, plus mobiles, les déplacements courts et nombreux. Plus que les blocages puissants, le léopard va privilégier les parades souples, l’interception rapide des attaques adverses, qui lui donne la possibilité de contrer, d’avancer sur l’adversaire, de riposter plus facilement avec des séries de techniques.

Cette logique implique des changements d’angles : on prend la tangente, on coupe la ligne droite par une posture en triangle. La patte de léopard «  pao chui »  est son arme caractéristique, bien qu’il utilise également, coude, genoux, avant bras et le coup de pied direct fouetté. Le pao chui vise les cavités, la gorge, nuque, les organes avec la paume et les doigts repliés.

P1020626 P1020627

Plutôt que le coup de poing puissant, l’animal choisit de « poinçonner » sur des zones vulnérables ou vitale.

Un conditionnement spécifique est cependant indispensable pour renforcer la force des doigts.

Un bon exemple du style du léopard en assaut souple (ici, sparing léger de bras) est présenté dans cette vidéo, que vous retrouverez dans la galerie :

A suivre… le chemin de la grue ou du héron – pak hok chuan tao

Menu

 

Infos
Contact
 
Actualités

Vidéos
 
Agenda

Liens

Lishan - © 2017 - Tous droits réservés
Photographies : Salomé Loygue