Partager cette page

Facebook

Newsletter

Le poème du cactus

Le poème du cactus

20151009_200449

“Ami,
tu pointes du doigts ma peau épaisse et mes épines…
Oui, je n’ai pas l’élégance et les circonvolutions de l’ orchidée,
mais que dit l’apparence de notre intériorité ?
bien que je sois droit et sans détour
Je ne croise que peu de véritables regards,
mais ceux qui ont soif dans le désert
se réjouissent à me rencontrer…”

Houal

Autres articles récents

X