Les Arts du Taïchi

Les Chroniques de Lishan

Dis-traction et Trans-formation…

Il faut bien l’avouer, nous sommes distraits par la forme.

Distraits par les formes.

Formes-corporelles, formes-pensées, …

Bois flottants, nous errons au gré des marées…

Quels vents nous poussent, quels vents nous tirent ?

Avons nous vraiment besoin de vents pour que nous nous sentions exister ?

Pourquoi avons-nous tant besoin de dis-traction ? d’être “tiré hors de nous-mêmes” …

Par les formes, nous recherchons quelque chose de tangible, de palpable,

ainsi nous pouvons nous accrocher.

En saisissant la forme, en saisissant l’ objet, nous nous saisissons nous-mêmes, nous nous sentons exister.

Identification.

Mais comment pourrions-nous être heureux sans être stables, sans être quiets ?

car sur cet océan, rien ne dure, rien n’est stable…

Y aurait-il une agitation qui puisse conduire à la paix ?

Comme un chien de chasse toujours à l’affût du moindre objet,

nous cherchons à valider ce que nous appelons notre existence…

Comment ainsi prendre conscience de cette pure présence, origine de toute perception ?

Sans le monde du “sans-forme”, le monde de la forme n’existerait pas.

Qu’est ce qui nous empêche de prendre conscience du “sans-forme” ?

Notre absence, notre captivation, …

Dès lors, hors de soi, comment approfondir ce que nous sommes ?

Absents de nous-mêmes, hypnotisés par l’ivresse du moment,

cherchant les fers comme un aimant,

comment prétendre à une authentique liberté ?

Notre monde est celui des objets, du désir de posséder.

A vrai dire, à chacun sa bouteille, à chacun son travers, à chacun son reflet,

Et cette façon d’être au monde est  la racine de toute souffrance, de toute violence..

Nous regardons le monde comme des objets, objets utilisables à souhait.

Jadis un lion des Shakkya comme un autre plus tard de la tribu de Juda

ont rugi…. il y a plus de 2000 ans déjà…

Sans notre changement, rien ne changera,

Sans notre transformation, rien ne se transformera.

La forme ne se saisit pas, elle ex-prime simplement le fond.

La vague ne se saisit pas,  elle témoigne de l’océan profond.

Contact au 02.31.96.62.62
Horaires de la Permanence téléphonique :
Lundi & Mercredi : 14.00 à 16.00
Mercredi matin : 11.00 à 13.00
Vendredi : 13.30 à 15.30

Tous droits réservés – © Lishan 2020

Partagez cette page

Mentions légales
& politique de confidentialité

12, Rue Laplace
14000 Caen
(Centre-ville, Rives de l’Orne)

Rentrée scolaire 2021-2022
INFORMATIONS IMPORTANTES

Semaine d'inscription du 6 au 10 septembre

X
X