LE TAO EST IL UNE PHILOSOPHIE ?

LE TAO EST IL UNE PHILOSOPHIE ?

Pour recevoir nos articles par email, inscrivez-vous à notre lettre d'information !

hp_scands_91615231149

Article publié le :
03 novembre 2020

On entend souvent parler de “philosophie taoïste”, mais le tao est-il une philosophie ?

Si par philosophie, on entend une démarche de pensée basée sur la raison et débouchant sur une théorie personnelle, l’on ne peut parler ici de philosophie, car le Tao n’est qu’un Simple et Unique Accor, une mise à l’unisson avec cette musique au cœur qui se révèle par le grand silence et l’intuition.

Si l’on en croit Lao Tseu, le Tao reste un mystère qui ne peut être nommé.

Au-delà de toutes saisies possibles, il se révèle seulement à ceux qui se sont quittés.

Il ne saurait être l’objet de conversation, d’argumentations ou d’idées…

Le Tao n’est pas l’oeuvre d’un penseur, d’un système de croyance, une construction théorique, un point de vue subjectif, Lao Tseu ne l’a pas inventé…

Le Tao est “La Voie”.

Ce Tao du ciel n’est pas de nature humaine, il « traite l’homme comme un chien de paille »,

il n’a que faire de nos petites considérations personnelles, de nos grandes idées, de nos jugements…

Il est le Tao du ciel et “bien que ses mailles soient grandes, il ne laisse rien échapper”.

Loin d’être éloigné de nous, ce Tao est au plus proche, au plus intime, en fait nous le sommes.

Sous une forme, il est “la mère de tous les êtres”, sans forme, “l’origine du ciel et de la terre”.

Seul celui adhère au Tao, en est sa Vertu, c’est la Voie du saint…

S’éveillant à ce qu’il est essentiellement, franchissant la porte du mystère, il se détourne des voies erronées et se gouverne par un cœur évidé, libre de toute avidité.

La transparence, l’effacement pour une résonance totale au Tao, est la condition sine qua non pour atteindre cet au-delà au-dedans de nous-mêmes.

Car approcher le Tao procède plus de l’intuition et de l’abandon que de la recherche et du raisonnement.

Seul le silence intérieur permet l’accès à la « grande musique » celle « d’avant les notes »…

Alors puisque nous approchons de l’hiver, comme c’est le moment pour la sève du retour vers sa racine…

Profitons-en pour descendre et dé-couvrir ce chemin , cet “au-delà du visible, du palpable et de l’audible”, et nous accorder à lui par la descente du souffle et l’évidement du cœur.

Li Shan

Envie de réagir ou de commenter cet article ?
Laissez-nous votre avis !

Articles récents

Search
Filtrer par
Filtrer par catégories
Actualités
Enseignements
Eskrima
Kungfu
Kuntao
Les outils de la pratique
Qigong
Le Qigong du moment
Prescriptions saisonnières
Réflexions du moment
Sanshou
Soins Bien-être
Soins MTC
Support de cours
T'aï Chi
Témoignage Formation
Témoignage Lishan
Tuina
Vidéos

X
X
X