« Nager avec le vent »

« Nager avec le vent »

Pour recevoir nos articles par email, inscrivez-vous à notre lettre d'information !

92924295_1289652857893122_257739806316953600_o

Article publié le :
31 mai 2020

Nous avons quitté le confinement extérieur, mais sommes nous déconfinés pour autant ?

Peut être conviendrait-il de distinguer le confinement des corps et le confinement de l’esprit…

Nous pouvons aller librement physiquement et être esclave de bons nombres de schémas de pensées, d’illusions…

Bien moins visibles, les murs de ce confinement n’en sont pas moins rééls et solides pour autant…

A chacun de s’arrêter pour regarder où et comment son coeur est confiné …

Tant que nos coeurs sont confinés à notre vie étroite et limité, on ne peut parler honnêtement de déconfinement.

car le pire des fléau, à l’origine de toutes les souffrances de la destruction des forets au saccage des océans en passant par l’extermination des peuples et des animaux…

N’est-ce pas notre indifférence ?

Nous nous préoccupons de notre propre bien, y compris au travers  nos méditations.

Mais c’est toujours le même esprit d’avidité et de consommation qui est à l’origine de toutes ces dévastations.

Le changement aura lieu quand NOUS changerons. Et pour changer ne faudrait il pas interroger la solidité de la terre sur laquelle nous posons nos pieds ?

Le déconfinement commencera véritablement lorsque nous serons libres à l’égard des coagulations mentales et autres formations de notre propre esprit limité.

Tant que l’esprit n’a pas retrouvé sa spasticité, sa fluidité naturelle, tant qu’il se cristallise, se rigidifie autour d’un point, d’une position, nous ne pouvons prétendre sérieusement être libres, même dehors.

Et s’il y a un déconfinement à opérer pour le salut de la terre et de tous les êtres… c’est bien celui là !

Devenir transparent à la clarté de l’esprit originel est la recherche de tout étudiant du Tao, de tout joueur de Taïchi.

Il y a dans le relâchement du corps et du souffle, une étroite relation avec celui de l’esprit.

Nous devons regarder ces trois points ensemble, tout en n’oubliant pas que le plus important, de loin, est le relâchement de l’esprit.

C’est là toute la méditation. Le déconfinement de l’esprit.

Sans rien faire, laisser l’esprit se détendre profondément sans tension, sans identification jusqu’à la résonance, jusqu’à la transparence, …

Mais ne nous trompons pas : quitter son apparente sécurité, sa prison dorée est forcément douloureux, inconfortable et pour un instant ce peut être la tempête.

Il nous reste à apprendre à danser librement avec le vent.

Li Shan

Envie de réagir ou de commenter cet article ?
Laissez-nous votre avis !

Articles récents

Search
Filtrer par
Filtrer par catégories
Actualités
Enseignements
Eskrima
Kungfu
Kuntao
Les outils de la pratique
Qigong
Diététique
Le Qigong du moment
Réflexions du moment
Sanshou
Soins Bien-être
Soins MTC
Support de cours
T'aï Chi
Témoignage Formation
Témoignage Lishan
Tuina
Vidéos

X
X