Une interview d’Hérald Loygue à propos des rebouteux, sur le site national “Doctissimo”.

Actualités

31 mars 2022

Une journaliste de “Doctissimo”a récemment interviewé Hérald Loygue à propos de son  “métier”, ou plutôt de sa vocation de rebouteux.

Un article très intéressant qui présente de façon claire et succincte, ce qu’est un rebouteux, et ce qui le différencie du “magnétiseur”, ou encore du “kiné”…

A découvrir sur cette page, dont voici un aperçu…


On les appelle guérisseurs, ancêtres des ostéopathes, certains pratiquent même le magnétisme. Mais quelle est la véritable définition des rebouteux ? Que soignent-ils exactement ? Quelles sont les différences avec un kiné ? Explications.

1 | Définition du rebouteux

Très présents autrefois dans les campagnes, les rebouteux avaient pour vocation de soulager un certain nombre de maux et douleurs. Aujourd’hui, ils continuent à prendre soin de la santé des personnes qui font appel à leurs services.

Définition du rebouteux

Pour certains ce sont des guérisseurs, pour d’autres, l’ancêtre des ostéopathes. Mais que font réellement les rebouteux ? Comment exercent-ils ? Être rebouteux se transmet-il ou peut-on être formé à cette façon de soulager les douleurs ? Autant de questions que nous avons posé à l’un d’entre eux.

L’art de la médecine manuelle est ancien et je tiens en haute estime ceux qui l’ont découvert, comme ceux qui génération après génération me succéderont et dont les travaux contribueront au développement de l’art manuel de guérir…” Hippocrate de Cos (435 avant JC), telle est la citation qu’invoque, en préambule, Hérald Loygue, rebouteux en Normandie.

Sa définition, il la puise dans l’étymologie du mot rebouteux : “bouter” est un terme du vieux français qui signifie “pousser, chasser” comme Jeanne d’Arc bouta les Anglais hors de France ! Le rebouteux est aussi appelé aussi parfois, “renoueur”, “rhabilleur”, “renmancheur” (au Québec), “bone setter” dans les pays anglosaxons.

Notre histoire de France est jalonnée de célèbres rebouteux dénommés souvent “bailleul”. Ainsi, chaque roi de France avait leur propre bailleul.

En pratique, le rebouteux est une personne qui “reboute”, c’est- à dire qui “remet droit ce qui va de travers“, que ce soient les os/articulations, muscles, tendons ou les viscères… Par exemple, il dénoue les nœuds musculaires et tendineux et chasse également le “sang noir” (contusions, hématomes). Son champ d’action est bien évidemment et plus particulièrement la traumatologie, les problèmes structurels, mais également certains troubles fonctionnels.

Le rebouteux soulage les douleurs en général et plus particulièrement tout ce qui est de l’ordre des foulures, luxations, entorses, névralgies (sciatique…) mais aussi les chocs physiques. L’objectif du rebouteux est de à réaligner la personne, la remettre “les pieds sur terre”, dans son axe pour que son énergie vitale circule harmonieusement en elle à nouveau. “Mais attention, il ne remplace ni le médecin-traitant, ni ne propose d’enlever des traitements. Il accompagne sur le chemin de la santé…“, prévient le rebouteux.

 

Vacances d'hiver

Les vacances d’hiver auront lieu du 26 février au 10 mars.

Voici les cours qui sont maintenus durant les vacances : 

  • Qigong et Daoyin :
    Tous les cours du Lundi 26, mardi 27, mercredi 28 Février (uniquement les cours du mercredi soir)
    Tous les cours du mardi 5 et Mercredi 6 mars (du uniquement les cours du mercredi soir)
    Donc PAS DE COURS  le Lundi.
  • Taïchi : Le cours du Jeudi 29 février
  • Kungfu : Le cours du 5 mars.

Les cours durant les vacances sont ouverts à tous les adhérents, quel que soit le forfait choisi. C’est aussi l’occasion pour les non adhérents de venir faire un cours d’essai gratuit !

Retraite de Printemps de Taïchi : Les inscriptions sont ouvertes !