2016 : ANNÉE DU SINGE…de feu !

  • Actualités

On était déjà dans la virevolte avec l’année de la chèvre, avec le singe de feu, vous allez être servis !

On dit en Chine : “Durant l’année du singe, tout peut arriver !”.

Comme l’animal, intelligent, joueur et rusé qui bondit de gauche et de droite, tout est possible. Confusion et anarchie pourraient bien régner.

Attention aux « beaux-parleurs » et aux escrocs !

Le moment n’est pas à stocker, à engranger, mais à entreprendre. C’est la période idéale pour engager un projet, une entreprise individuelle « risquée » ! (N’attendez rien du mouvement collectif !) ou pour trouver des solutions nouvelles à des problèmes anciens. Bref, moment d’oser être différent.

Un rythme soutenu, dynamique qui impose de ne rien considérer comme acquis. Année donc difficile pour les lents, les casaniers…

Ce mouvement d’un grand dynamisme (feu) amène par la même aussi beaucoup de légèreté, d’ingéniosité, de créativité, de facilité pour ceux qui épousent son mouvement et ne restent pas les deux pieds dans le même sabot.

C’est le moment de mettre en forme, de réorganiser, d’engager de nouveaux projets… sur tous les plans, spirituel également.

Une année donc placée sous le signe du courage, de l’audace, de l’action, du dynamisme, de la persévérance, de l ‘évolution…

Si cette année est riche en profit possible, elle l’est également en dispute, discorde, problèmes de tous poils. C’est l’année de tous les risques… pour tout le monde !

On retiendra que c’est le moment de changer, d’évoluer, d’exprimer son idée, d’être inventif… Les efforts individuels seront récompensés.

Mais tant d’énergie nous dit : Attention à la dispersion, à la santé !

Cette année du singe commencera le 5 février.

Informations fédérales légales

Conformément au décret n° 2021-1521 du 25 novembre 2021 modifiant le décret 2021-699 définissant les règles applicables en raison de la situation sanitaire, le port du masque est de nouveau obligatoire dans tous les établissements recevant du public (ERP) y compris les équipements de plein air. 

Il n’est pas obligatoire durant la pratique sportive.

Par ailleurs, nous attirons votre attention sur le fait que la durée de validité des examens permettant de présenter un passe sanitaire valide (dépistage RT-PCR ou antigénique et autotests réalisés sous la supervision d’un professionnel de santé ne concluant pas à une contamination par la covid-19) est passée à 24h depuis le 29 novembre.