Les Arts du Taïchi

Vacances scolaires d’hiver :
Les cours s’interrompent durant les vacances, du 13 au 24 février…
Reprise des cours le 27 ! Bonnes vacances !

Stage :

Stage exceptionnel de Tuishou

Découvrez le Tuishou de notre école avec Hérald Loygue

Informations & réservations : Cliquez ici

« Investissez dans la perte !…»  Me Cheng

  • Chroniques   |  
  • Actualités

L’enseignement du Tao est retour et abandon. L’éveil est une défaite.
Pas une certitude, une assurance supplémentaire, encore moins une décoration.
S’il y a quelque chose à gagner, à obtenir, ce n’est pas le vrai Tao.
Qui l’obtiendrait donc ?

Le Tao n’est pas un idéal, une théorie, c’est la pure et simple réalité.
Pratiquer, c’est vivre cette réalité. Ou plutôt la laisser enfin s’exprimer.
Vivre ce que nous sommes véritablement, en totalité est l’unique sujet.
Ce corps étroit et limité est le corps de l’univers entier.
Notre inspiration, notre expiration sont celles de l’univers entier.
Instant après instant, l’univers entier respire à travers nos poitrines et nos mains serrées.

Pratiquer consiste simplement à laisser s’ouvrir nos mains et à travers soi le Dao respirer.
Sans rien retirer, sans rien ajouter.
C’est lorsque ton activité quotidienne se confond avec le Taïji, qu’elle mérite seulement alors le nom de pratique.
C’est prendre appui sur les principes de notre art, la forme et le tuishou, pour accomplir tous les actes de la vie.
Séparé de la vie quotidienne, le Taïji reste une coquille vide.

Le Taïji se manifeste par et dans notre comportement.
Le tao n’existe pas en dehors de notre vie la plus quotidienne.
Nous manifestons le Tao par notre façon de vivre.
C’est une attitude, une disposition d’esprit.
L’inattention, le manque d’arrêt, d’espace, d’écoute…
nous sépare du ciel/terre, nous éloigne à mille lieues de ce que nous sommes ultimement et en même temps pas vraiment…

Ami, la racine s’exprime à travers les branches, l’essence, à travers notre agir.
Chaque instant témoigne de l’éternité. Pour qui s’arrête, pour qui « cesse le feu ».
Le « sans-demeure » répétait sans cesse :
« Ce qui a une racine profonde, n’a pas besoin d’être cultivé…»

A un disciple qui lui demandait : « Après cette retraite, cette année, comment nous comporter ?

Le maître répondit :

« Reculez ! »

Joyeuses fêtes de fin d’année !

Hérald Loygue

Informations fédérales légales

Conformément au décret n° 2021-1521 du 25 novembre 2021 modifiant le décret 2021-699 définissant les règles applicables en raison de la situation sanitaire, le port du masque est de nouveau obligatoire dans tous les établissements recevant du public (ERP) y compris les équipements de plein air. 

Il n’est pas obligatoire durant la pratique sportive.

Par ailleurs, nous attirons votre attention sur le fait que la durée de validité des examens permettant de présenter un passe sanitaire valide (dépistage RT-PCR ou antigénique et autotests réalisés sous la supervision d’un professionnel de santé ne concluant pas à une contamination par la covid-19) est passée à 24h depuis le 29 novembre.