« Jusqu’où peux-tu absorber ? »

« Jusqu’où peux-tu absorber ? »

Pour recevoir nos articles par email, inscrivez-vous à notre lettre d'information !

IMG_4169

Article publié le :
30 novembre 2020

C’est l’une de ces questions ouvertes avec laquelle mon professeur avait l’habitude de m’enseigner …

Je n’ai cessé de m’interroger à ce sujet devant les multiples difficultés de ma vie : Jusqu’où suis-je capable de ne pas résister, d’écouter, de comprendre…?

Les maintes situations complexes de la vie quotidienne sont riches de possibilités d’exercices. Mais il faut bien l’avouer, tant qu’il y a encore quelqu’un qui essaie d’absorber… Et même de ne pas résister… Il y aura toujours une limite, aussi fine soit-elle. Une limite au-delà de laquelle « Je » ne peux aller.

Et quelle est cette limite ? L’avez vous rencontrée ?

Tant que la moindre pensée vous fait encore perdre votre équilibre, c’est que vous n’avez pas encore trouvé la vraie stabilité…

Comment résister « aux poussées des pensées » ?

Il nous faut réaliser que la « conscience sans limite », elle, n’est jamais poussée. Que lorsqu’il pleut, le vaste ciel n’est pas mouillé !

« Ne résistez pas, rester droit détendu quoi qu’il arrive, … »

sont les balises laissées par « grand-père Cheng ». Non pas comme l’arrivée, mais comme la direction de la pratique et cela devrait forcément, pour nous transformer, commencer par nous interroger.

« Lorsque l’oiseau vole dans le ciel sans limite,
il a la liberté du véritable oiseau,
lorsque le poisson nage dans l’océan profond
alors il a la liberté du véritable poisson »
Dogen zenji

Bonne pratique !

Li Shan

Envie de réagir ou de commenter cet article ?
Laissez-nous votre avis !

Articles récents

Search
Filtrer par
Filtrer par catégories
Actualités
Enseignements
Eskrima
Kungfu
Kuntao
Les outils de la pratique
Qigong
Le Qigong du moment
Prescriptions saisonnières
Réflexions du moment
Sanshou
Soins Bien-être
Soins MTC
Support de cours
T'aï Chi
Témoignage Formation
Témoignage Lishan
Tuina
Vidéos

X
X
X