Partager cette page

Facebook

Newsletter

Pour l’hiver qui vient à grand pas : «  l’ours constant »… renforce l’estomac et les reins.

Pour l’hiver qui vient à grand pas : «  l’ours constant »… renforce l’estomac et les reins.

gvf

Me Cheng Man Ching, grand père fondateur de notre école, nous a légué une série d’exercices de santé dont celui que les pratiquants de Taichi connaissent bien :  “l’ours constant”.

Me Cheng le tenait du Tso Lai Feng Neigong, transmis par Me Chang Qin Ling.

Sa première fonction est de soutenir l’estomac et les reins, dont nous entrons dans la saison, selon la conception chinoise.

Lorsque nous disons “l’estomac ou les reins” en médecine chinoise, cela correspond à une fonction large. Pas uniquement aux organes eux-mêmes, mais à tout une physiologie énergétique. L’estomac est la racine du Qi acquis et les reins, celle du Qi inné.

Ce Qigong, dont l’origine remonte au célèbre médecin Hua Tuo (dynastie des Han – environ 200 ap.JC), fait partie de son célèbre « jeu des 5 animaux ».

Très différent des formes modernes complexes du qigong des 5 animaux, celui-ci est très simple dans sa pratique externe, mais demande une grande précision quant au respect de la structure, de l’intention, et des dynamiques internes.

Me Cheng conseillait de le pratiquer 15/20 mn par jour. Mais déjà 10 mn par jour donne de bons effets. Les 4 autres animaux viennent à sa suite.

Ce “mouvement de l’ours” est fondé sur un mouvement continu en forme de lemniscate et l’alternance “étendre-ployer, ouvrir-fermer, vider-remplir”. Différents travaux peuvent être proposés à l’intérieur.

Il est le cœur du Taïchi de Me Cheng.

Pour plus de détails sur l’exercice, vous pouvez également consulter notre article paru en novembre 2012 : http://lishan.fr/tai-chi-chuan-les-trois-points-essentiels-de-lours-constant/

ou visionner la vidéo ci-dessous :

 

Autres articles récents

X