Médecine : Les alliés cachés de notre organisme : Les fascias

  • Actualités

Nous republions un article de 2018 à propos des fascias…

Un documentaire initialement passé sur ARTE… et dont il a été question ce week-end lors de la formation Tuina…

Il intéressera surement les étudiants Tuina…

Bon visionnage…


Gros plan sur notre tissu fascial, qui entoure à la manière d’un bandage à la fois dense et irrégulier les éléments composant notre corps : nos organes, nos muscles, nos os. Cet organe méconnu et vital suscite parmi les chercheurs en médecine un intérêt et un espoir croissants.

Cela fait plus de trente ans que la fasciathérapie a fait son apparition en Occident parmi les médecines douces, mais jusqu’à récemment, c’est dans la discrétion que ses praticiens et patients exploraient un continent largement ignoré du grand public. Depuis une dizaine d’années, le tissu fascial, qui entoure à la manière d’un bandage à la fois dense et irrégulier les éléments composant notre corps (nos organes, nos muscles, nos os), mobilise un nombre croissant de recherches. Encore largement mystérieux pour la science, ce gigantesque réseau de fibres blanchâtres, qui relie toutes ces parties et, surtout, leur permet de fonctionner ensemble, commence à dévoiler une partie de ses pouvoirs grâce aux études de plusieurs pionniers interrogés ici, anatomistes et médecins, notamment.

Visibles à l’échographie, sensibles à l’acupuncture et à la pression manuelle, facilement endommagés par le stress et l’inaction physique, les fascias pourraient en effet se révéler l’origine méconnue de nombreuses pathologies, dont les douleurs dorsales qu’elles soient chroniques ou non. L’approfondissement des connaissances en la matière est donc susceptible d’ouvrir de nouvelles pistes thérapeutiques y compris dans la lutte contre le cancer. De Harvard à Padoue en passant par Mannheim et Heidelberg, cette passionnante enquête résume ce que la science sait aujourd’hui de ce tissu conjonctif vital et ce qu’elle en espère.

Informations fédérales légales

Conformément au décret n° 2021-1521 du 25 novembre 2021 modifiant le décret 2021-699 définissant les règles applicables en raison de la situation sanitaire, le port du masque est de nouveau obligatoire dans tous les établissements recevant du public (ERP) y compris les équipements de plein air. 

Il n’est pas obligatoire durant la pratique sportive.

Par ailleurs, nous attirons votre attention sur le fait que la durée de validité des examens permettant de présenter un passe sanitaire valide (dépistage RT-PCR ou antigénique et autotests réalisés sous la supervision d’un professionnel de santé ne concluant pas à une contamination par la covid-19) est passée à 24h depuis le 29 novembre.