Nouvelle page “rétrospective” sur notre site !

  • Actualités   |  
  • Vidéos

Par Emmanuel


Pour celles et ceux qui découvrent l’école Lishan, voici  une petite rétrospective vidéo des pratiques qui ont jalonné la vie de Lishan.

Comme un fruit qui a doucement mûri, le Taichi que nous pratiquons ici est celui d’Hérald Loygue, nourri de sa longue pratique martiale.

Celui qui a fait le choix de la douceur connait ici toute l’âpreté de la dureté.

Le coeur de la pratique a toujours été le Taichi Chuan… la voie de la douceur…

Le fondateur de l’école Lishan, Hérald Loygue, a nourri et enrichi sa pratique de son long passé de combattant dans diverses voies de la “dureté” (Muay Thaï, Eskrima, Kenpo, Kuntao…).

Pour notre professeur en effet, la douceur, la souplesse, la fluidité, le relâchement et la bienveillance doivent être un choix et non une fuite, un refuge…

Affirmer que la douceur et la bienveillance priment sur la force, cela est facile lorsqu’on n’a jamais éprouvé la dûreté… Lorsque l’on n’a pas l’expérience d’une certaine violence…

Avoir la compétence et la possibilité de sortir son épée, et pourtant choisir de la laisser au fourreau… là est la vertu des arts chevaleresques (Budo), qu’ils soient chinois, japonais ou occidentaux…

Nous avons donc créé une nouvelle page “rétrospective” en vidéo présentant une (petite !) partie de notre cheminement vers la douceur… Pour y accéder, c’est ici (ou dans notre galerie de vidéos) :

 

Informations fédérales légales

Conformément au décret n° 2021-1521 du 25 novembre 2021 modifiant le décret 2021-699 définissant les règles applicables en raison de la situation sanitaire, le port du masque est de nouveau obligatoire dans tous les établissements recevant du public (ERP) y compris les équipements de plein air. 

Il n’est pas obligatoire durant la pratique sportive.

Par ailleurs, nous attirons votre attention sur le fait que la durée de validité des examens permettant de présenter un passe sanitaire valide (dépistage RT-PCR ou antigénique et autotests réalisés sous la supervision d’un professionnel de santé ne concluant pas à une contamination par la covid-19) est passée à 24h depuis le 29 novembre.