HU CHUAN TAO – le chemin / voie du tigre…





Les formes bouddhistes traditionnelles sont liées au travail animal ou zoomorphe. Notre école n’échappe pas à cette règle : La progression sur la voie du Nanpaï Kuntao débute par le style du tigre. Nous disons “style” et non forme car à chaque étape, il s’agit pour l’étudiant de développer les caractéristiques, qualités physiques, énergétiques, … que la bestiole propose !

Entrons un peu dans la montagne avec le tigre pour mieux comprendre…

npkt

Le tigre fournit la structure osseuse, musculo-tendineuse et la transformation nécessaire pour le travail de la force musculaire (li). Le travail développé y est relativement simple et la rythmique également. Le tigre est de loin le plus externe de nos 5 animaux. Bien que féroce, il n’est pas agressif. Il n’attaque que pour manger ou défendre son territoire (il n’y a de place que pour un seul tigre dans la montagne). Force, courage, puissance en sont les caractéristiques. Postures basses, denses, stables, favorisent le développement des membres inférieurs solides permettant de générer des attaques puissantes. Les déplacements spécifiques ont pour but de renverser facilement l’adversaire. Ces mouvements sont caractérisés par des mouvements directs qui visent à traverser sa proie.

npkt

La forme de main du tigre est la fameuse “hu zhua” : la griffe du tigre. C’est en général la paume qui attaque en premier, puis les griffes entrent dans la chair pour déchirer les tendons, vaisseaux, … Les attaques sont courtes, puissantes, avec des griffes qui saisissent, tordent, déchirent, amènent vers le bas. Un coup de poing puissant ” hu lao taï “, le coup de pied arrière “hu wai tek/tui” et un coup de pied circulaire avec les dents du tigre sont caractéristiques du style.

Le développement de la force des doigts est en général fait avec des outils spécifiques pour le renforcement: Cruches maintenues, sacs de sable lancés et rattrapés en l’air, bacs de gravier dans lesquels on plonge les doigts,…

DSC03861

Une préparation spécifiques des muscles, tendons et jingluo est mis en place par le qigong martial de référence des écoles bouddhistes : le yi jin jing.

La fonction énergétique du style du tigre est de renforcer les os, de développer la cohérence (réunion des 5 arcs), la force des tendons, et par voie de conséquence le dos et la colonne vertébrale.

Voilà, reste à pratiquer pour devenir un tigre !

A suivre …

Pao chuan tao : “le chemin du léopard”…

Leopard_in_the_Colchester_Zoo

Rankie WordPress Plugin