• T'aï Chi

Les treize postures du Taïchi Chuan : 8 portes et 5 déplacements : Introduction

Par Emmanuel
Cet article ne reflète que ma compréhension limitée
de l’enseignement transmis par mon professeur, Hérald Loygue.

S’il vous semble incomplet ou erroné, cela ne pourrait être bien entendu que de mon propre fait !
Bonne lecture.


 

Suite à quelques interrogations et questions d’élèves durant les cours à propos des 8 portes, nous allons tenter de préciser un peu les choses à propos des “13 postures” du Taïchi Chuan…

Les “13 postures”  constituent le socle commun de tous les styles de Taïchi Chuan. Les pratiquants Chen, Yang, Wu, Hao, etc… quelles que soient les spécificités de leur école, pratiquent en effet les “8 portes et les les 5 déplacements”… Il s’agit des fondamentaux de la pratique du Taïchi Chuan, que l’on retrouve partout, que ce soit dans les mouvements de la forme ou dans le tuishou.

Mais bien plus que de simples “gestes techniques”, on peut concevoir ces 8 portes et 5 mouvements comme les grands principes, techniques, stratégiques et énergétiques du Taïchi Chuan.

Nous allons donc, dans une série d’articles à venir, évoquer et préciser ce que sont ces 8 portes et ces 5 déplacements qui composent “les 13 postures”.

En guise d’introduction, commençons par une brève description, avant de rentrer un peu plus dans le vif du sujet.

13 postures :

Originellement, il est dit que le Taïchi Chuan ne comportait pas de forme, du moins telle que nous la connaissons aujourd’hui, mais uniquement 13 postures. On en sait peu sur la méthode par laquelle ces “13 postures” étaient enseignées / pratiquées… Mais peu à peu s’est répandue une forme courte, “Shi san shi”, qui a été aujourd’hui adoptée dans de plusieurs styles. Cette forme séparée en 3 grandes parties (Terre-homme-ciel), reprend les 8 portes du Taïchi, c’est à dire les 8 mouvements fondamentaux, encore appelés “potentiels”, associés aux 5 déplacements, répétés successivement dans les différents points cardinaux…

Petit rappel pour les personnes qui ont suivi les différents stages. Dans notre école, cette forme se déroule ainsi :

  • Première partie : “saisir la queue de l’oiseau”, qui comprend les 4 premières portes : PENG / LU / JI / AN, répétées successivement dans la direction des 4 points cardinaux (Ouest / Est / Sud / Nord – Rappelons que traditionnellement en Chine, le sud est “devant” !). 
  • Deuxième partie : Toujours dans ces mêmes directions (Est/Ouest/Nord/Sud) les  2 portes CAI et LIE, sont ensuite enchaînées à travers différents mouvements : “l’aiguille de pin” / “brosser le genou” / “élever les mains”…
  • Troisième partie : Elle concerne quand à elle les “orients”, les “diagonales” (NO/SE/SO/NE), et ouvre les portes KAO et ZHOU enchaînées avec différents mouvements complémentaires.

La tradition chinoise aime classifier et comparer le microcosme au macrocosme. Elle a donc associé chacune des portes à l’un des 8 trigrammes du Pakua, et chacun des déplacements à l’un des 5 mouvements de l’énergétique classique…

En résumé, on pourra se référer aux schémas suivants :

 

8 portes (ou 8 potentiels) en relation avec les 8 trigrammes :

  • PENG : “Parer” : Trigramme associé : CIEL
  • LU : “Rouler en arrière” : Trigramme associé : TERRE
  • JI : “Presser” : Trigramme associé : EAU
  • AN : “Repousser ou appuyer” : Trigramme associé : FEU
  • ZHOU : “Utiliser le coude” : Trigramme associé : MONTAGNE
  • KAO : “Utiliser l’épaule” : Trigramme associé : LAC
  • LIEH : “Tordre / Fendre” : Trigramme associé : VENT
  • TSAÏ : Cueillir / intercepter / Séparer / Percer : Trigramme associé : TONNERRE

 

5 “pas”, déplacements ou directions, en relation avec les 5 “mouvements” de l’énergétique traditionnelle (à ne pas confondre donc avec les trigrammes…)

 

  • AVANCER (ou “monter” – Associée au FEU)
  • RECULER (ou “descendre” – Associée à l’eau)
  • VERS LA GAUCHE (ou plutôt “vers l’extérieur” – Associée au METAL)
  • VERS LA DROITE (ou plutôt “vers l’intérieur” – Associée au BOIS)
  • CONSERVER LE CENTRE (Associé à la terre)

 

Les liens entre les portes et la symbolique du trigramme associé sont parfois assez difficiles à interpréter…

Restons-en donc simplement sur le fait que, comme pour les trigrammes, ces portes sont souvent opposées / complémentaires deux à deux :

  • Peng avec Lu,
  • Ji avec An,
  • Zhou avec Kao,
  • Lieh avec Tsaï. 

Certaines portes sont également assez proches, notamment dans leur application, ce qui explique que parfois, les interprétations inversent l’association aux trigrammes ou traduisent l’une par l’autre… C’est le cas fréquemment pour LIEH et TSAI, par exemple, qui peuvent être parfois appliquées dans un même mouvement…

Nous allons tenter de démêler un peu tout cela dans un prochain article, qui commencera par l’association des deux premières portes : PENG… PARER et LU – ROULER EN ARRIERE.

Contact au 02.31.96.62.62
Horaires de la Permanence téléphonique :
Lundi & Mercredi : 14.00 à 16.00
Mercredi matin : 11.00 à 13.00
Vendredi : 13.30 à 15.30

Tous droits réservés – © Lishan 2020

Partagez cette page

Mentions légales
& politique de confidentialité

12, Rue Laplace
14000 Caen
(Centre-ville, Rives de l’Orne)

Informations fédérales légales

Conformément au décret n° 2021-1521 du 25 novembre 2021 modifiant le décret 2021-699 définissant les règles applicables en raison de la situation sanitaire, le port du masque est de nouveau obligatoire dans tous les établissements recevant du public (ERP) y compris les équipements de plein air. 

Il n’est pas obligatoire durant la pratique sportive.

Par ailleurs, nous attirons votre attention sur le fait que la durée de validité des examens permettant de présenter un passe sanitaire valide (dépistage RT-PCR ou antigénique et autotests réalisés sous la supervision d’un professionnel de santé ne concluant pas à une contamination par la covid-19) est passée à 24h depuis le 29 novembre.