Partager cette page

Facebook

Newsletter

BA HUO GUAN : LES VENTOUSES

BA HUO GUAN : LES VENTOUSES

IMG_4599

Voici une présentation succincte d’une pratique commune à l’orient et à l’occident. C’est toujours un moment émouvant, lorsque l’on traite des patients âgés qui ont connu dans leur enfance ce type de traitement. 

En occident, cette pratique était, dans le cercle familial, réservée aux pathologies pulmonaires. A une époque où être en bonne santé était crucial, que le médecin n’était pas forcément accessible et trop onéreux, les ventouses faisaient parties de l’arsenal thérapeutique et préventif  à côté des cataplasmes et les plantes…

En Chine, l’utilisation des ventouses est très fréquente, mais pas uniquement pour les pathologies pulmonaires. La traumatologie également les utilise très largement.

PRINCIPE  :

Lever la stagnation vers la surface, là où elle peut être drainée plus facilement par le massage ou les herbes.


Fonctions :

  • Réchauffer et dégager les méridiens,
  • Disperser humidité et froid,
  • Activer le Qi et le sang
  • Réduire l’enflure et arrêter la douleur.

Deux grands aspects peuvent être dégagés :

La ventouse réchauffe, dissipe le froid, froid humidité, le vent, elle fait circuler le Qi et le sang en ramenant à la surface ce qui stagne, mieux expulsé ensuite par le massage ou les herbes (gao).

1- Lever la stagnation, qui peut être due au froid, froid-humidité, stase de sang et Qi (trauma) :

2- Extraire les poisons liés aux piqûres, morsures d’animaux :

Le poison d’araignée, de scorpion, … cause des dommages au système nerveux et aux muscles, la ventouse scarifiée permet de faire sortir le poison. La ventouse se pose dans ce cas sur la piqûre.
Un cataplasme d’argile posé ensuite dessus, permet de drainer les impuretés restantes.

Indications :

  • Pathologies rhumatismales (Bizheng), dorsalgie, lombalgie, …
  • Troubles gastro-intestinaux, gastralgie, vomissements, diarrhées,…
  • Affections pulmonaires : toux, asthme,…
  • Lésions traumatiques, précédées du marteau « fleur de prunier » (désobstruer les méridiens, régulariser les fonctions des viscères : Percussion forte = Dispersion par saignée).

Méthode et Manipulations :

Pose de 10 à 20 min.
Elles peuvent être tonifiantes, avec une faible succion, ou dispersantes, avec une très forte succion, selon l’état et l’âge du patient (personne âgée, enfants, …)

 

Précautions :

Mise en place adaptée du patient et choix de la taille de la ventouse / lieu de pose.
Attention à ne pas chauffer le bord du verre = brûlure.
Ne pas allumer ni éteindre au dessus ou vers le patient.
Ne pas tremper le coton encore allumé dans l’alcool.
Retirer en pressant du doigt sur le bord de la ventouse, mais pas vers soi.

 

Contre-indications :

  • Patient à risque hémorragique (hémophile), sous fluidifiant sanguin… lupus…
  • Pas sur les plaies ulcérées, les oedèmes, ni à proximité de gros vaisseaux.
  • Contre-indiqué en cas d’hyperthermie et convulsions.
  • Contre-indiqué sur le visage, les yeux, les organes internes, sur le dos et le ventre des femmes enceintes, les varices et problèmes veineux, certains problème dermatologiques
  • Attention aux enfants, personnes âgées, diabétiques…

 

NETTOYAGE : Après chaque utilisation. Javel, Alcool…

Ventouse baladeuse :

Pour faire sortir le ‘pervers’ (xie qi) ou lever les stases de sang en profondeur, la ventouse baladeuse permet une épuration du sang bienfaisante, possible en prévention.

(Cf. Protocole de Tianjin , ventouse au verre.)

Ne pas utiliser de produit inflammable pour lubrifier la peau. Le choix de l’huile est fonction du besoin.

Ventouse scarifiée :

– Pour vent-chaleur : problème ORL avec fièvre, pouls superficiel, soif, pouls rapide,…

– Premier pas dans le traitement d’urgence des trauma comme entorses, foulures…

– Particulièrement efficace juste après la blessure, quand il y a enflure, hématome.

La circulation Qi/sang est obstruée par le sang et les liquides stagnants.
Faire ‘une saignée’ sur l’endroit, puis ventouser, fait sortir le sang stagnant, noir au départ puis rouge en fin.
Cette pratique consiste à lever la pression causée par le blocage du sang.

ATTENTION :

La pose des ventouses ne peut être effectuée que par les personnes formées et habilitées à le faire…

Autres articles récents

X