Partager cette page

Facebook

Newsletter

Sur l’enseignement du “Kungfu / gongfu” dans cette école…

Sur l’enseignement du “Kungfu / gongfu” dans cette école…

P1020324

 Le « gongfu » est une discipline personnelle qui se pratique de façon collective. A ce titre, elle concerne chacun là ou il en est. On pourrait résumer la discipline en trois ou quatre mots :

Se taire, écouter, observer, travailler…

Le “gong fu” est avant tout une pratique physique  qui engage entièrement le corps-esprit. Que ce soit dans le mouvement ou l’immobilité.

Ici, personne ne donne de conseils à d’autres, d’explications, sans l’accord du professeur que l’on appelle « Sifu » durant le cours, ou de son assistant, votre « Siheng ».

Ici, pas de compétition, de titres, de grades, de champion… Une saine émulsion entre frères et sœurs de pratique. Une discipline exigeante, un face à face avec soi.

Le Sifu est le seul garant de la transmission juste.

Il met en place le programme, le cours, établit les corrections, auquel l’élève doit avoir l’humilité de se plier. C’est en faisant le travail demandé que l’on comprend, uniquement.

Il est attendu une pratique personnelle régulière. Toute absence au cours doit être justifiée. Votre présence enthousiaste est attendue.

Les ‘problèmes existentiels’ restent aux vestiaires avec les chaussures, chacun doit les régler par lui-même. Personne ne peut le faire à votre place.

Le « gong fu » exige de se plier à une discipline librement consentie.

On ne découvre le sommet de la montagne qu’en marchant, en transpirant… pas avec des idées sur le sujet,…

On suit le guide, on lui fait confiance, il choisit l’itinéraire, le rythme et la la cadence. Mais c’est à chacun de marcher avec ses propres pieds.

Le respect commence avec soi, son attitude, sa tenue (tenue propre, ongles courts, absence d’odeurs fortes…) et s’exprime naturellement vers les autres, le lieu, l’enseignant.

D’abord par le salut, ensuite par des actions très concrètes… (rangement, balai, aspi, poubelles,…).

Etant sur le même navire, tout le monde participe à la vie générale et au bon fonctionnement du wugouan (dojo).

On pourrait résumer les grands principes de notre art du Kuntao une dizaine de points  :

  • Le “gongfu” concerne la vie dans son entier. C’est un chemin de connaissance de soi.
  • Le “gongfu” commence et finit dans le respect et la courtoisie, il est au service de l’harmonie et de l’équité.
  • En premier lieu “protéger”.
  • Le feu de la pratique doit être nourri et entretenu.
  • En toute chose l’esprit est premier.
  • La souffrance à sa source dans l’ignorance.
  • Retour au naturel et au spontané. Cela suppose un abandon plus qu’une obtention.
  • Respecter les rythmes,  être disponible et créatif.
  • Vigilance et attention.  Sortir de chez soi, c’est préparer mille dangers.
  • Le seul adversaire véritable est soi-même.
  • Se taire, écouter, observer, travailler …

Autres articles récents

X